La découverte

Dans le nord du pays, vous pourrez séjourner dans un palais de maharaja au Rajasthan, faire des randonnées dans les paysages grandioses de l’Himalaya, vous imprégner de la spiritualité qui règne sur les rives sacrées du Gange à Bénarès, vous laisser éblouir par la splendeur du Taj Mahal, partir à la rencontre du tigre du Bengale, ou encore, vous laisser emporter dans ce mélange de modernité effrénée et de passé colonial qui caractérise ses métropoles grouillantes. Dans le sud, passez par la trépidante Bombay avant de choisir d’entreprendre un safari à dos d’éléphant dans la forêt tropicale, de vous prélasser sur les plages paradisiaques de Goa et du Kerala, de goûter au charme colonial de Pondichéry, ou de partir méditer dans un centre ayurvédique.

Identité

L’Inde est séparée du reste de l’Asie par des frontières naturelles impressionnantes : les montagnes de l’Himalaya au nord, la Mer d’Oman à l’Ouest, l’Océan Indien au Sud et le Golfe du Bengale à l’Est. Conquêtes et invasions ont rythmé l’histoire du pays pendant plusieurs millénaires, chaque culture se mêlant à la précédente pour peu à peu caractériser le pays par un puissant syncrétisme religieux et culturel. De 1600 à 500 avant J.-C., se déroule la période védique qui voit la naissance de la religion hindouiste importée par les Aryens d’Asie Centrale qui s’installent progressivement dans la vallée de l’Indus. Au Ve siècle avant J.-C. apparaissent le bouddhisme et le jaïnisme qui s’affranchissent de l’hindouisme en prônant un idéal de renonciation alors que la richesse urbaine se développe de plus en plus.

Si elle est loin de manquer d’atouts, l’Inde est cependant un pays qui se mérite, et il vous faudra parfois passer outre la pauvreté, la chaleur ou la foule pour apprécier pleinement les saveurs et les mystères de cette destination-mosaïque. Mosaïque de couleurs, de religions, de groupes ethniques, de langues, de saveurs, de parfums, et de cultures, dont les charmes ne laisseront aucun voyageur indifférent.

Culture & Traditions

TAJ MAHAL

Gigantesque mausolée de marbre blanc, il fut édifié entre 1631 et 1643 par le grand empereur moghol Shah Jahan, afin d’y accueillir la dépouille de son épouse favorite Mumtaz Mahal, morte en accouchant de leur quatorzième enfant. Shah Jahan a fait travailler les meilleurs architectes et artisans de l’époque, accompagnés de 20 000 ouvriers, et à dépensé plus de 41 millions de roupies et 500 kg d’or.

LES CASTES

Les castes sont l'expression même de la conception hindouiste, fondamentale pour l'organisation de la vie sociale indienne. Il y a les brahmanes qui représentent la caste des lettrés et des prêtres. Les kshatriyas qui sont les guerriers, au devoir de protéger les faibles. Les vaishyas qui représentent les commerçants et enfin les shudras, c'est à dire les artisans.

HINDOUISME

L'hindouisme diffère des autres religions car elle n'a ni dogmes, ni prophète, ni autorité centrale. Cette religion est formée d'un ensemble de concepts philosophiques très anciens. Différents rituels et notions rythment cette religion. Le Dharma qui fixe les devoirs en fonction des castes et de l'âge. Samsara, le cycle des réincarnations, le karma qui représente la conduite et les actes, la vertu de la personne. Moksha, la délivrance, le but ultime de la vie dans l'hindouisme. Réussir à sortir du cercle de réincarnations pour atteindre Moksha. Pour les hindous, il n'existe qu'un seul Dieu, Brahma qui est la vérité suprême et absolue.

LA GASTRONOMIE

La découverte de l’Inde et de ses différentes régions passe indéniablement aussi par celle de sa cuisine. L’Inde du Sud est essentiellement végétarienne, c’est à dire sans viande, ni poisson, ni œuf, et dans certains cas plus extrêmes sans oignon et sans ail. La cuisine est donc essentiellement faite à base de riz et de légumes divers et variés, le tout accompagné de sauces épicées très relevées. L’Inde du Nord quant à elle, est plus carnivore. Néanmoins, pour des raisons religieuses, on n’y trouvera quasiment jamais de porc (interdit par l’Islam), ni de bœuf (la vache est un animal sacré pour les Hindous). Ceux-ci sont remplacés par du mouton ou de la chèvre, du poulet, et du poisson. Une grande variété de pains (naans, chapattis, parathas, rotis…) remplacent habituellement le riz plus utilisé dans le sud.

Les indispensables

Il y a trois saisons principales en Inde. L’hiver, de Novembre à Mars, est la saison la plus agréable sauf dans l’Himalaya où il peut faire très froid. L’été Indien, d’Avril à Mai, où la chaleur est écrasante. Puis enfin, la mousson où des pluies diluviennes s’abattent sur tout le pays

30°-40° ÉTÉ / 15°-20° HIVER
Roupie Indienne
+3H30 ÉTÉ / +4H30 ÉTÉ
Anglais / Hindi / Bengali / Tamoul
New Delhi
LE DHAL / LE BIRYANI / CURRY

Composez votre voyage

Les étapes

Un voyage en Inde est d'une richesse absolue en terme de culture, d'aventures, de découvertes. Visitez le Taj Mahal et émerveillez vous devant les fastes qu'ont laissé les maharajas. Laissez vous séduire par un safari en Inde dans une des nombreuses réserves animales. Méditez dans le pays qui a vu naitre le yoga. Goûtez de nouvelles saveurs avec une gastronomie riche et diverse et initiez vous au cinéma bollywoodien. Un voyage au Rajasthan, en Inde du nord à Jaipur et son Hawa Mahal s'imposera à vous ou vous préférerez un circuit en inde du sud à Pondichéry. Terminez votre séjour à Goa au bord de la mer.