La découverte

On comprend rapidement pourquoi la Namibie est un des berceaux de l’Humanité. La vie y est en effet paisible et l’environnement, bien que sec, semble inviter le voyageur à un retour aux origines. De nombreuses traces de nos ancêtres y sont visibles, notamment dans les grottes de Twyfelfontein, et la culture des San, descendants des premiers hommes, est restée riche et intacte. Une rencontre avec le peuple Himba, couvert d’un mélange d’ocre et d’herbes, représente également une expérience unique. Débordant de trésors naturels, le pays offre à ses visiteurs une multitude de décors différents qui fera rêver jusqu’au plus désenchanté des visiteurs. De la mer de dunes du désert du Namib aux Fish River Canyon vivent une faune et une flore parmi les plus diversifiées d’Afrique qui fascineront tant les amoureux de la nature que les explorateurs lors de safaris et de randonnées étourdissantes. De la colonie d’otaries de la Cape Cross Seal Reserve aux troupeaux de gnous qui traversent l’Etosha National Park au milieu des lions et des oiseaux, la Namibie est en effet une destination phare pour observer la vie sauvage. La Namibie est également un lieu d’isolement où les voyageurs apprécient de se reposer et de se retrouver en contemplant des paysages dénués de présence humaine à perte de vue.

Identité

La présence de l’Homme en Namibie remonte à la nuit des temps. Des traces de campements et d’os indiquent en effet que l’Homo erectus y chassait déjà l’ancêtre de l’éléphant il y a 750 000 ans. Après le développement d’une communauté de chasseurs-cueilleurs, les Boskop, les hommes ont tenté de s’installer dans des grottes et cavernes du Sud namibien vers 8000 avant JC, notamment celles de Twyfelfontein et Brandberg. Les premiers habitants de l’Afrique australe semblent être les San, descendant des Boskop, qui ont su s’adapter aux conditions géographiques rudes des lieux. Les San se sont progressivement sédentarisés jusqu’à maîtriser les techniques de l’agriculture et ont ensuite bâti leur société autour de l’élevage en enclos. Au XVIème siècle, les Herero, peuple africain du groupe linguistique bantou, se sont installés dans le Nord et l’Ouest du pays. De par leur plus grand nombre, ils se sont imposés auprès des tribus locales pour profiter des meilleurs pâturages et des meilleures sources. Les premiers Européens mirent un pied la première fois en Namibie en 1486 avec la venue du navigateur portugais Diogo Cao. Mais ce n’est qu’à partir du XVIIème siècle que des marins hollandais commencèrent à explorer la côte désertique et à pénétrer dans les terres. 

Avec le déclenchement de la Première Guerre mondiale, les Britanniques ont poussé les Sud-Africains à envahir la Namibie, forçant les Allemands à quitter les terres de l’Afrique australe en 1915. Le traité de Versailles officialisa l’abandon par l’Allemagne de ses colonies et la Namibie passa sous contrôle administratif sud-africain. Le gouvernement sud-africain amplifia par la suite sa présence dans le pays et outrepassa ses droits d’administration en décidant de la répartition des terres cultivables du pays, allant à l’encontre de la volonté des Nations Unies. Nouvellement indépendante, la Namibie s’est aujourd’hui ouverte au monde et a développé les infrastructures nécessaires à l’accueil de voyageurs étrangers.

Culture & Traditions

LES HIMBA

La région du Kaokoveld, à l’extrémité Nord Ouest de la Namibie, est une terre restée sauvage que seules quelques pistes de sable traversent. C’est le royaume des Himba, peuple nomade vivant de l’élevage qui a la particularité d’appliquer sur leur peau un mélange d’ocre sur la peau pour se protéger du soleil. 

SOSSUSVLEI

Sossusvlei et sa mer de dunes de plus de 30 000 km2 sont une réelle expérience pour les voyageurs. Au milieu d’un des écosystèmes les plus secs de la planète, vous pourrez contempler ce paysage que le vent fait constamment évoluer. Avec des dunes de plus de 300 mètres de haut, le site présente des couleurs sublimes juste après l’aube.

SKELETON COAST

Ce littoral, presque irréel où le désert se jette directement dans l'océan porte ce nom lugubre à cause des nombreux bateaux qui se sont aventurés trop près des rives et se sont échoués dans le sable. Leurs épaves jonchant les plages participent au caractère de cette région qui est une des plus inhospitalières au monde. Cependant cette région est à voir au moins une fois dans sa vie, une expérience incroyable.

LE DAMARALAND

La région du Damaraland est composée de hauts plateaux et d’une nature sauvage qui bénéficie de nombreuses sources et rivières qui y perlent. C’est également un territoire sur lequel peuvent encore évoluer ensemble et librement des animaux comme les zèbres, les girafes, les antilopes, éléphants et rhinocéros, astreignant presque le visiteur à se fondre dans cet univers haletant le temps d’un safari. Fait incroyable, c'est le seul endroit au monde où pour des raisons inexplicables des éléphants ont réussi à s'adapter à la vie dans le désert.

Les indispensables

Il y a globalement trois saisons en Namibie : une période chaude et sèche d’octobre à décembre, une période chaude mais plus humide de janvier à avril et une période un peu plus froide mais sèche de mai à septembre. Les écarts de températures sont très importants, pouvant atteindre 40° en été et descendre à 0° en hiver.

10-15° HIVER / 35° ÉTÉ
LE DOLLAR NAMIBIEN
+1 HIVER
ANGLAIS
WINDHOEK
L'OSHIFIMA

Composez votre voyage

Les étapes

Un voyage en Namibie vous amènera dans le coeur du berceau de l'Humanité. Vous aurez la possibilité d'effectuer des safaris incroyables où la diversité de la faune et de la flore vous laissera sans voix. C'est un voyage que l'on pourrait qualifier de retour aux sources tant les traces des cultures ancestrales et millénaires sont encore présentes. Partez à la rencontre du peuple Himba et de leur culture. En Namibie, tous les paysages s'offrent à vous : de la mer au désert en passant par le Fish River Canyon, un des plus grands canyon au monde, la Namibie vous offrira une multitude de surprises.